top of page

"L'héritage inestimable de mon père : La montée en flèche de la valeur des bagues de la Coupe Stanley"

Dernière mise à jour : 5 mars

Le 13 février au matin, alors que je me dirige vers le bureau de Heritage dans le centre ville de New York, l'impatience est palpable. Près de huit heures de route, arrêts compris, me rapprochent de la vente aux enchères hivernale de premier ordre de la maison d'encan Heritage où les trésors sportifs de mon père occuperont le devant de la scène. Les deux prochains jours promettront une couverture médiatique, des expositions publiques et un cocktail de célébration pour ceux qui souhaitent faire partie de l'histoire du sport.



Au milieu de la grandeur des bâtiments emblématiques de New York, je ne peux m'empêcher de réfléchir à l'immensité du monde qui m'entoure. Les souvenirs, autrefois enfouis, refont surface, me rappelant l'impact profond que mon père a eu sur tous ceux qui ont croisé son chemin. Son dévouement pour le hockey ne lui a pas seulement valu le titre de maestro du but, de "sniper" mais a également laissé une marque indélébile sur la vie des fans.


Le personnel de Héritage a méticuleusement élaboré un catalogue, offrant une description détaillée de la provenance de chaque objet. Ces objets sont plus que des artefacts ; ils représentent la passion et l'engagement inébranlables de mon père pour son sport. En feuilletant les pages, l'importance de l'héritage qu'il m'a laissé devient encore plus évidente.


Ce voyage prend une tournure émotionnelle lorsque je suis confrontée à la décision de me séparer des précieux trésors de mon père. Au milieu de la douleur de la séparation, je regarde le ciel, m'attendant presque à ce qu'il me donne son avis. C'est peut-être un peu excentrique, mais dans ces moments-là, j'ai l'impression qu'il y a un lien au-delà du tangible.


Deux jours plus tard, j'apprends que la valeur des bagues de la Coupe Stanley de mon père a grimpé en flèche. Un nouveau record mondial est en voie d'être établi, témoignant de la vénération durable en l'honneur de mon père. La fierté monte en moi, non seulement en tant que fille de mon père, mais aussi en tant que personne fière de ce qu'il a accompli.


La prise de conscience que ma décision de partager ses souvenirs avec le monde entier a contribué à ce record est douce et amère. C'est un triomphe, mais il ravive la douleur de la perte. Cependant, la reconnaissance par le monde du hockey de la valeur inégalée de mon père est une victoire qui résonne au-delà de la salle des ventes.


Alors que je prends un moment pour célébrer les réalisations de mon père, je ne peux pas m'attarder trop longtemps. L'horloge sonne 5 heures du matin et je me retrouve à nouveau au travail, à écrire et à attendre l'inspiration. Chaque jour est une occasion de s'adapter, de changer la donne et de donner le meilleur de moi-même.


Pour ceux qui sont intrigués par le déroulement de l'histoire et qui souhaitent s'intéresser aux aspects profondément personnels de ce voyage, il est possible d'explorer la vente aux enchères sur le site heritage.com. Ce n'est pas seulement une occasion d'acquérir des souvenirs sportifs ; c'est une invitation à participer à l'héritage dont mon père m'a léguée à travers mes yeux et mes émotions.



48 vues0 commentaire

Comments


bottom of page